Les Pays-Bas annulent une visite de maires israéliens à cause de la présence de colons dans la délégation

Publié le par Tribunal Russell France

Source :Jonathan Lis,Netherlands cancels tour by Israeli mayors over settlers' presence

Ha’aretz, 27 septembre 2010.

 

Le ministère des Affaires étrangères néerlandais annule une visite parce que la liste des participants comprend des représentants de colons.

 

Les Pays-Bas ont annulé le dimanche 19 septembre une visite dans leur pays d’un forum de maires israéliens parce que ce groupe comprenait des représentants des colonies de Cisjordanie.

 

La délégation professionnelle, financée par le Comité de distribution commun, une organisation de bienfaisance juive/états-unienne, était censée prendre l’avion pour les Pays-Bas le mois prochain pour étudier les politiques publiques et le gouvernement local.

 

Mais lorsque le ministère des Affaires étrangères néerlandais s’aperçut que les responsables des conseils régionaux de Judée et de Samarie - incluant les colonies Efrat et Kyriat Arba, en Cisjordanie - devaient y participer, il prit la décision d’annuler la visite.

 

Le ministère des Affaires étrangères israélien a alors répondu en déclarant : « Il s’agit sans doute d’un acte politique inutile et sans risque, et nous espérons qu’il ne clôt pas le sujet ».

 

Aryeh Eldad, membre de la Knesset, du parti Union nationale, la droite dure, a condamné cette décision en disant :

« La capitulation des Pays-Bas devant les Arabes reflète leur capitulation devant la minorité musulmane qui ne cesse de grandir en Hollande, laquelle en soi est l’écho de la capitulation de Netanyahu devant Obama sur le gel des constructions. » Et d'ajouter : « Si Netanyahu dans le fond a défini les frontières de l’Etat et placé un garrot prolongé au cou de centaines de milliers de juifs, aucun d’eux ne peut se rendre aux Pays-Bas leur reprocher leur capitulation devant la large minorité arabe aussi longtemps qu’Israël continue de capituler et d’agir comme s’il était toujours dans la diaspora ».


Le président du conseil local, Shlomo BuchBut, a parlé avec l’ambassadeur néerlandais et écrit au ministre des Affaires étrangères néerlandais lui disant qu’il considérait la décision « avec une grande sévérité ».

« Les conseils locaux sont dirigés par des maires venant de toutes les tendances politiques des citoyens d’Israël. Ce genre d’actions ne peut que nuire à la promotion de la paix. Nous devons soutenir les citoyens d’Israël tels qu’ils sont, et ne pas enflammer le débat politique » déclare Buchbut. « Dans le passé, nous avons fait de tels voyages au Danemark, en France et en Chine. Nous coopérons avec l’Union européenne, avec les Arabes, les juifs et les Européens pour parler de nos intérêts professionnels communs et en général nous faisons avancer les conseils locaux, » ajoute t-il. Et de conclure : « La décision prise par les Pays-Bas met le conflit (israélo-arabe) avant tout autre chose. J’espère que les Néerlandais changeront d’avis. »

traduction : JPP

Commenter cet article