Crimes de guerre et doctrines militaires : Palestine, Iraq, Afghanistan

Publié le par Tribunal Russell

Editorial, Par Alain Joxe, 9 octobre 2009 in Le Débat stratégique, n° 205, septembre 2009

Le rapport du juge Goldstone publié le 15 septembre donne des détails sur l’emploi d’un nouvel arsenal et sur la doctrine d’engagement des forces fixée pour la mission de Tsahal, qui fonde une présomption de préméditation de crime de guerre. Ce sont en partie les nouveaux armements, leur vivacité surhumaine, la capacité de riposte interarmes sans délai en temps réel qui entraînent la légitimation des crimes de guerre, comme tactiques dans les stratégies de « maintien de la paix ». lire l'article sur le site du CIRPES

Publié dans ARMEMENT

Commenter cet article